Osteointegration

Écrit par les experts Ooreka

La phase chirurgicale d'une implantation dentaire se compose de la chirurgie dentaire, de l'ostéointégration et enfin de la pose sur implant dentaire.

Qu'est-ce que l'ostéointégration ?

Dents et vis modèle

On appelle ostéointégration la période nécessaire à l'implant pour s'intégrer à l'os alvéolaire.

L'os alvéolaire est la partie osseuse qui maintient la dent en place. Il a plusieurs particularités :

  • Il naît, vit et meurt avec la dent.
  • Il n'est pas en contact direct avec la dent naturellement : l'os et la dent sont séparés par le desmodonte (ligament).
  • Dans le cas d'une pose d'implant, l'os et l'implant vont s'intégrer l'un à l'autre.

Conditions pour une bonne osteointegration

Une bonne ostéointégration dépend de certaines conditions :

  • L'implant doit arriver absolument stérile en bouche.
  • L'implant doit être totalement immobile et être en contact étroit avec l'os. C'est ainsi que va se créer l'ankylose, et que l'implant va se bloquer dans l'os.
  • L'os doit se former dans les stries de l'implant.
  • Le temps de cicatrisation doit être respecté :
    • 3 à 4 mois pour la mandibule (mâchoire du bas);
    • 4 à 6 mois pour le maxillaire (mâchoire du haut).

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

joel sapin

courtier en assurances, c.i.f, i.o.b.s.p | valentré conseils

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !