Sommaire

La phase chirurgicale d'une implantation dentaire se compose de la chirurgie dentaire, de l'ostéointégration et enfin de la pose sur implant dentaire.

Qu'est-ce que l'ostéointégration ?

Dents et vis modèle

On appelle ostéointégration la période nécessaire à l'implant pour s'intégrer à l'os alvéolaire.

L'os alvéolaire est la partie osseuse qui maintient la dent en place. Il a plusieurs particularités :

  • Il naît, vit et meurt avec la dent.
  • Il n'est pas en contact direct avec la dent naturellement : l'os et la dent sont séparés par le desmodonte (ligament).
  • Dans le cas d'une pose d'implant, l'os et l'implant vont s'intégrer l'un à l'autre.

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Conditions pour une bonne osteointegration

Une bonne ostéointégration dépend de certaines conditions :

  • L'implant doit arriver absolument stérile en bouche.
  • L'implant doit être totalement immobile et être en contact étroit avec l'os. C'est ainsi que va se créer l'ankylose, et que l'implant va se bloquer dans l'os.
  • L'os doit se former dans les stries de l'implant.
  • Le temps de cicatrisation doit être respecté :
    • 3 à 4 mois pour la mandibule (mâchoire du bas);
    • 4 à 6 mois pour le maxillaire (mâchoire du haut).