Pose prothese dentaire

Écrit par les experts Ooreka

Après la consultation chez le dentiste, la réalisation des soins dentaires et la prise de l'empreinte dentaire, la pose est la dernière étape de la réalisation d'une prothèse dentaire.

Elle peut cependant être précédée d'une séance d'essayage.

Pose d'une prothèse dentaire fixe

Patiente et dentiste en intervention

Voici les étapes de pose d'une prothèse dentaire fixe de type couronne ou bridge :

  • La pose de la prothèse dentaire est précédée de la pose des faux moignons ou inlay core qui sont scellés dans la racine. La couronne dentaire ou le bridge dentaire vont ensuite s'insérer sur ce support.
  • Avant la pose définitive, le dentiste va ensuite procéder aux réglages. L'occlusion (le rapport entre la mâchoire du haut et la mâchoire du bas) doit être confortable pour le patient et pratique pour la mastication. Si la prothèse dentaire est trop haute, le dentiste pourra la limer.
  • Le scellement définitif est l'ultime étape de la pose : la prothèse dentaire est scellée au support à l'aide d'un ciment.

La pose d'une prothèse dentaire amovible

La pose d'une prothèse dentaire amovible dépend du type de prothèse en question :

  • Pour la pose d'un appareil partiel stellite : l'appareil est mis en bouche, les crochets viennent se fixer sur les «dents-piliers». Le dentiste procède ensuite aux réglages d'occlusion et de confort.
  • Pour la pose d'un appareil complet ou «dentier» : l'appareil est mis en bouche. Le dentiste vérifie ensuite la bonne tenue et procède aux réglages.

Plusieurs visites sont nécessaires après la pose d'un appareil complet afin d'apporter le plus de confort possible au patient.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !