Sommaire

Deux prothésistes regardent un moule dentaire

Rôle d'un prothésiste dentaire

Le prothésiste dentaire a un rôle primordial dans la réussite des prothèses dentaires. Il exerce en libéral dans un laboratoire ou au sein d'un cabinet dentaire.

Il doit répondre à des normes d'hygiène et de fabrication.

Son métier comporte deux grands volets : la réalisation et la réparation.

Le prothésiste réalise les nouvelles prothèses...

Le prothésiste dentaire réalise les prothèses dentaires fixes ou amovibles à partir des empreintes et des indications du chirurgien-dentiste.

Voici les différentes étapes de la réalisation des prothèses :

  • La maquette en cire est réalisée à partir des empreintes dentaires primaires. Elle n'est nécessaire que dans le cas des prothèses dentaires amovibles.
  • Une première version de la prothèse dentaire est alors faite. Le chirurgien-dentiste va donc procéder à l'essayage. Le prothésiste fera des modifications si cela est nécessaire puis effectuera les finitions : ponçage, meulage, polissage...
  • Vient ensuite la coloration, l'étape esthétique la plus importante dans le cas d'une prothèse en céramique. Le prothésiste dentaire va littéralement «peindre» la prothèse à l'aide de poudres et de porcelaine. La teinte ainsi obtenue devra être similaire à celle des dents naturelles du patient.

... et effectue les réparations des anciennes

C'est également le prothésiste dentaire qui effectue :

  • les soudures de bases métalliques ou de crochets ;
  • les rebasages de prothèses dentaires complètes ;
  • les réparations de fractures ;
  • les adjonctions de dents sur appareils stellites, etc.

Ne négligez pas la qualité de votre prothésiste dentaire !

Une bonne communication est souhaitable entre le prothésiste dentaire et le chirurgien-dentiste. En effet, le prothésiste peut être amené à voir le patient afin de déterminer une teinte précise dans le cas d'une réalisation de dents antérieures très visibles.

Cependant, depuis quelques années, les prothésistes dentaires subissent la concurrence de laboratoires asiatiques ou d'Europe de l'est dont la main-d'œuvre est beaucoup moins chère. La proximité avec le praticien peut alors manquer.

En outre, les matériaux utilisés ne sont pas toujours aux normes ce qui peut être dangereux pour des produits que l'on porte en bouche !

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?